Dans la gamme du marketing sensoriel, j’avoue que l’olfactif est une passion pour moi depuis plusieurs années.   Malheureusement il est un peu le « mal aimé » des endroits publics et on ose moins l’utiliser.  Pourtant, les odeurs sont directement reliées à notre centre des émotions.  L’empreinte laissée dans notre mémoire est phénoménale sans compter l’impact direct sur notre sentiment de bien-être.  Voici donc un premier article d’une série de 3 sur le marketing olfactif afin d’aider à démystifier son utilisation dans une approche marketing.

Premièrement, il ne suffit pas d’intégrer un parfum de fraises (car vous aimez les fraises) pour obtenir les effets escomptés.  À prendre des initiatives sans bien analyser la situation et les besoins, vous risquez de créer l’effet inverse.

Certains mythes nous incitent à croire que c’est une forme de marketing afin de manipuler les besoins  du consommateur.   D’accord j’avoue, s’il y a une odeur de chocolat, c’est sûr que je vais avoir envie d’en manger!  Cependant,  influencer l’achat d’une voiture avec « l’odeur d’une voiture neuve », c’est un peu de la vieille école.  De plus, d’un point de vue marketing il faut se poser la question suivante : si tous les concessionnaires intègrent un parfum de voiture neuve, en quoi cette odeur vous différencie de la concurrence?

Une signature olfactive a  4 objectifs très précis :
–   Intégrer un parfum d’ambiance pour accroître le bien-être
–   Stimuler la mémoire afin d’apporter un contexte spécifique
–   Créer une association directe avec un produit
–   Se démarquer avec  une signature olfactive (logof) distincte

Voici quelques recommandations qui illustrent  bien pourquoi la consultation professionnelle est importante :
<ol>
<li>Éviter le camouflage : s’il y a une odeur désagréable dans votre commerce, il faut d’abord en trouver la cause et la traiter. Par exemple,  une odeur de moisissure venant d’un dégât d’eau.</li>
<li>Considérer les odeurs incontournables : des éléments de l’environnement peuvent influencer l’odeur ambiante. Par exemple, si vous offrez des produits à base de cuir, vous devez considérer cet élément dans l’élaboration d’une Signature olfactive.</li>
<li>Contrôler le taux de perception : chaque personne à une sensibilité aux parfums différente. Afin de conserver une ambiance agréable pour tous, il est important de contrôler la puissance du parfum.</li>
<li>Tenir compte de votre public cible, votre image de marque, du design de l’espace et de la circulation de la clientèle est essentiel afin de maximiser l’impact.</li>
</ol>
Pour terminer, voici  un tableau qui démontre sommairement  les avantages et bénéfices d’une ambiance olfactive :

Melbox-objectifs-vs-benefices

Dans le prochain article : l’importance du choix des parfums selon le design des lieux et votre public cible.

Au plaisir de lire vos commentaires et suggestions.

Mélanie Bergeron

melanie@melbox.ca